De Turin à Bobbio

Et nous voilà reparti!

Une fois sortis de la ville, on a tout de suite une vue plus accueillante le matin.

Et oui, c’est début décembre alors on a le droit à notre petit calendrier.

Un peu plus loin sur la route on s’arrêta dans un petite ville où il y avait un peu d’urbex à faire:

Sur la route on croisa une jeune femme seule, typée roumaine, on eut un peu pitié du coup on s’arrêta manger avec elle.

xD

N’empêche que le coin était fort agréable

On devait faire le plein de bois pour la nuit et vu qu’il y avait plein de bois aux alentours on s’est dit: « allez Hadrien tu ramase et Sandrine tu coupes » c’était sans compter sur….

… Sandrine la maladresse!

du coup on inverse les rôles.

Le plein de bois et un doigt coupé plus tard, on se met en quête du lieu pour passer la nuit.

une nuit paisible, à part tous les quarts d’heures (et même la nuit) ou la cloche résonne… je dormirais mieux demain… allez Hop on repars!

VITE VITE ON POSE LE CAMION ET ON S’BALLADE!

Et on arrive au fameux pont de Bobbio, et encore c’est bien plus impressionnant en vrai….

Ah l’Italie et leur fameuse ingénieurie des ponts.

Maintenant direction Guinadi!